DANS LES MÉDIAS

 

16 septembre 2019

Série+ et Historia: enfin du contenu d'ici.

 

3 septembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

André Dupuy, Marie-Alexandra Forget et Marie-Hélène Fortier

Photo: Sophie Bernard

 

Avec «Conquérants des glaces», Amalga se lance dans l'aventure des courses de glace

 

Chaque hiver, depuis les débuts de la colonie au 17e siècle, des gens défient l’eau frigorifiante et les glaces du Fleuve Saint-Laurent. Au départ, les canotiers transportaient marchandises et personnes. Depuis 1955, des courses régulières se tiennent sur un circuit de sept courses hivernales. C’est cette aventure bien ancrée dans l’histoire du Québec que raconte la série « Conquérants des glaces », produite par Amalga Créations Médias. Lors du lancement de la programmation des chaînes Corus, Qui fait Quoi a rencontré Marie-Alexandra Forget, directrice générale et productrice et Marie-Hélène Fortier, productrice d’Amalga pour discuter de cette folle aventure.

 

Dès l’hiver 2020, les abonnés d’Historia suivront trois équipes de canotiers, hommes et femmes : Blaxton Latulipe (entièrement composée de femmes), Océan / Le Port de Québec et Spektrum, pour une série de 8 fois 60 minutes, une idée originale d’Isabelle Courval, réalisée par Sylvio Jacques, pour Amalga. « J’ai rencontré Isabelle dans un café et elle m’a parlé de son idée, raconte Marie-Hélène Fortier. Puis, nous avons présenté le projet à Historia et tout s’est fait très rapidement. Nous devions tourner l’hiver et sur l’eau, nous avons dû réfléchir à des façons de faire. »

 

Une équipe de tournage se trouvait au sol, captant la préparation des canotiers et d’autres moments hors de l’eau, un drone survolait les courses et des caméras Go Pro avaient été installées dans les canots et sur les casques des canotiers, le tout donnant un heureux mélange d’adrénaline. « Nous voulions raconter des histoires et faire vivre ce que vivent les canotiers, du moment où ils quittent la banquise pour aller sur le fleuve, souligne Marie-Hélène Fortier. On s’attache aussi aux personnages. » Il faut savoir que, dans un canot, chacun a un rôle à jouer, barreur, deux avant tribord, deux arrières tribord et un responsable d’équipe, soit cinq personnes par embarcation. Chacun a sa spécialité, la barre ou la trotte. Les chutes dans les eaux glaciales du fleuve, le temps de survie s’avère très court, les équipiers devant développer de forts réflexes.

 

« La mise en place des systèmes de caméras donnent l’impression que le téléspectateur est dans le canot sur toute la course, ajoute Marie-Alexandra Forget. Ce n’était pas évident, parce que l’équipe de tournage reste sur terre. Chaque course est totalement différente, se déroulant dans divers lieux au Québec. » Le tournage de « Conquérants des glaces » a pris 24 jours, alors qu’on suit les équipes dans la préparation. À chaque épisode, les équipes relèvent un défi particulier.

 

« Pour ma part, j’aimerais seulement réitérer qu’au nom des téléspectateurs québécois et d’Amalga, nous sommes très contents que Corus renoue avec la production de contenu original singulier via ses chaînes Séries+ et Historia. Et la saison 2019 / 2020 s’annonce bien vivante en ce sens », conclut la directrice générale et productrice d’Amalga.

 

[Sophie Bernard]

 

 

17 JUIN 2019

Canots à glace et archéologie...

CTVM

 

Dès l’hiver 2020, les séries québécoises Conquérants des glaces de la maison de production Amalga et Au pic et à la pelle de Quiet Motion s’ajouteront à la programmation de la chaîne Historia. La première se consacre à un sport traditionnel qui a beaucoup évolué et qui connaît un énorme succès auprès des adeptes et des amateurs. Plus que jamais, les courses de canots à glace auront la cote.

 

 

27 FÉVRIER 2019

Série+ et Historia repartent la machine.

 

18 FÉVRIER 2019

Corus: des nouveaux contenus au cours des prochaines saisons.

 

4 FÉVRIER 2019

Corus: un incontournable du divertissement au Québec.